• 177,265 / 1,368,323
  • 84 / 7,763
  • 874 / 54,892

SILENCE?

SILENCE?

Il y a de cela quelques années, ma vie a basculé. J'ai découvert en moi quelque chose d'étrange que je n'aurais jamais pu imaginer vivre avec, et ce pour la vie...

Je devais avoir environ 16 ans, je commençais a m'intéresser de plus en plus a la musique. J'avais toujours eu une sorte de fascination mais la passion est venue a l'adolescence. Mes parents m'avaient achetés une guitare pour noël. Je les avais harcelés des mois durant pour l'instrument en question. Je commençais a m'améliorer et j'en jouait de plus en plus. Mais un soir je suis aller me coucher et un léger bruit retentissait dans mes oreilles. Un genre de sifflement semblable a ce que l'on peut entendre après un spectacle. D'habitude le bruit n'existe plus au petit matin après une nuit de sommeil. Mais voici que jour après jour ce sifflement ne disparaissait pas et même qu'il s'amplifiait de jour en jour. Après consultation médicale avec un professionnel je fus confronter a un choc. Je suis atteint d'ACOUPHÈNE! En gros c'est que ce bruit ne pourra que s'amplifier avec le temps et ne cessera jamais. Un cauchemar pour moi qui vient de se découvrir une passion disons le bruyante...

Au départ je n'arrivais pas a me faire a l'idée. J'étais confus par rapport a ma nouvelle situation et la frustration m'envahissait. A cette époque j'étais encore vierge de tout piercings ou tatous. Puis un jour par un total durant mon périple a travers le Canada j'entre dans une boutique situer a Edmonton en Alberta et mes yeux se rivent sur une révélation pour moi. Une paire de earplugs 00g noire avec une étoile rouge. Rien de bien spéciale, juste un beau design simple mais au combien attrayant.

C'est a ce moment que j'ai eu l'idée de reprendre le contrôle de mon corps en prenant ma revanche sur lui. J'allais percer mes oreilles et les strecther pour leur montrer qui est le maître de mon corps. J'achète donc la paire. La semaine suivante, je me rends sur White Ave. Dans une boutique nommer Divine. Quelque peu stresser mais aussi très excité de finalement commencer ma propre thérapie. Je vous épargne les détails des procédures... En gros le perceur me dit de pas commencer plus gros que 6ga sinon il devra y aller au scalpel. De toute façon j'étais déjà motiver a les stretcher dans le but de faire souffrir mes lobes. C'est la que tout a commencé. Une fois par mois je stretchais mes oreilles d'une taille. Chaque fois j'avais un profond sentiment de reprendre toute l'énergie que mon acouphène m'avais fait gaspiller a m'adapter a ma situation. Chaque mois de plus en plus gros et de plus en plus en accord avec moi-même. Jusqu'au jour ou j'ai finalement atteint mon but 00g! Une énorme victoire contre mon problème.

Je suis vraiment sortie grandit de cette expérience et aujourd'hui je vis très bien avec mon acouphène. J'ai développé des méthodes de me relaxer et d'oublier ou de camoufler le sifflement. Cela fait maintenant 2 ou 3 ans et je suis toujours aussi heureux du résultat mentalement mais aussi esthétiquement.

Le silence... Vous savez c'est quoi vous? Moi je ne l'ai pas entendu depuis des années. Tellement que le concept de silence pour moi n'a plus la même définition que vous. Oui je sais ce que l'absence totale de tout environnement sonore est mais de ne pas l'avoir entendu depuis si longtemps me rend un peu confus. J'ai oublié a la longue ce qu'est l'absence de sons. J'ai une idée de ce que c'était mais c'est de plus en plus vague dans ma tête. Pour moi, maintenant, le silence est quand je n'entends seulement que mon sifflement. Pouvez-vous vous imaginer ne pas vous souvenir du silence et de ne jamais plus pouvoir l'entendre?

Après de fréquentes réflexions sur cette nouvelle définition de silence pour moi, je me suis mis a penser comment je pourrais me venger de cela sur mon corps. Lors d'une période sombre de mon problème j'avais commencé a écrire un peu partout le mot silence avec un point 'interrogation ( SILENCE? ) . J'ai donc appelé et pris un rendez vous. C'était a Québec dans la province du même nom, une boutique très professionnelle D-Markation. C'était décider, je me faisais tatouer ce SILENCE? Sur ma jambe pour signifier ma divergence de signification de ce qu'est le silence.

J'ai maintenant 21 ans et je suis plus que jamais a l'aise dans mon corps et avec ma maladie grâce a une méthode thérapeutique personnelle qui fait des merveilles. Chaque jour je vois mes oreilles ou ma jambe et j'esquisse un sourire. Je suis plus fort que mon acouphène, symboliquement, mentalement, physiquement mais surtout émotionnellement. J'ai repris le contrôle de moi-même et je vie quasi normalement en société. Souvent les gens me demandent comment j'arrive a vivre avec l'acouphène et je leur réponds que chacun de nous a son échappatoire a tout problème et qu'il suffit de trouver le bon, le sien...

Je mets donc la touche finale sur cette expérience avec une citation de Marcel Marceau:

"Music and silence combine strongly because music is done with silence, and silence is full of music."

Quelle est votre définition du silence?

-Psychecelic_Max

28 janvier 2008

Details

submitted by: Anonymous
on: 31 Jan. 2008
in Ritual

Use this link to share:


Artist: +
Studio: +
Location: +

Comments (0)

add a comment

There are no comments for this entry

Back to Top